Contexte

Un peu d'Histoire ...

 
Les Timbres de la Libération du Maine et Loire:
En Août 1944, pendant que les Américains occupaient la zone Nord de la Loire, le Sud de la Loire était sous l’autorité des Forces Françaises d’Intervention.
Comme dans de nombreuses régions, certains bureaux de poste du Maine et Loire reçurent l'ordre de surcharger les timbres du Maréchal Pétain, ainsi que les timbres en usage.
Ces ordres provenaient des représentants locaux du Gouvernement Provisoire (Commissaires, Directeurs Régionaux ...).
Ces émissions firent l'objet d'arrêtés dans le journal officiel, dans le bulletin officiel    region-bo001.jpg   (signé Michel DEBRE alias JACQUIER) et firent l'objet de procès verbaux (voir chaque ville).
A ce titre, six villes de Maine et Loire surchargèrent leurs timbres : Cholet, Le Puy Notre Dame, Le Vaudelnay, Montreuil-Bellay, Notre Dame d'Allençon et Saumur.
Bien qu'étant des surcharges locales, certaines d'entre-elles furent vendues dans les bureaux de Poste ou vendues directement par les FFI (Forces Françaises de l'Intérieur) par voie d'affiches à leur profit.
 
Pour les timbres vendus à la poste, les poinçons furent détruits après tirage.
Cependant une décision administrative de 1944, qui ne peut être modifiée, divise leurs émissions en trois catégories :
– les émissions officielles reconnues par les PTT ;
– les émissions semi-officielles non reconnues par les PTT ;
– et les émissions diverses (patriotiques, commémoratives, privées).
Quelles que soient les réserves que l’on peut faire sur cette décision, le classement s’impose comme une réalité indépendante de la volonté des philatélistes. Ainsi :
- Cholet et Montreuil-Bellay font partie des émissions semi-officielles non reconnues par l’administration,
- Le Puy Notre Dame et le Vaudelnay ne sont pas cités dans ce classement,
- Notre Dame D'allençon et Saumur font partie des émissions dites commémoratives (les vignettes « Saumur-La réunion » furent cependant vendues à la Poste et ont voyagé sur lettres officiellement jusqu'à la Réunion).
 
Pour ajouter à la confusion, le Général De GAULLE ordonne, le 19 Octobre 1945, l’arrêt des surcharges sur les timbres postes.
L'ordonnance, parue dans le journal officiel de la république Française, précise que ces dispositions ne sont pas applicables aux Timbres-postes surchargés antérieurement (Art. 2 Ordonnance n°45-2458 Jo du 20/10) :
jo-timbres-liberation-de-gaulle-1.jpg
 
 
Les surcharges de la Libération émises avant cette date sont-elles à nouveau reconnues ?
 
 
 
 
En tout cas, les tirages souvent confidentiels de ces timbres expliquent leur cote déjà élevée (voir catalogue MAYER; timbre neuf  : 20% en + sur la cote indiquée). Ils restent cependant encore accessibles, alors profitez-en ...
Si vous pouvez m'aider à compléter les informations disponibles sur ce site afin d'enrichir cette étude ou si vous avez des timbres à me proposer, n'hésitez pas à m'écrire en cliquant ici : Contact Messagerie.
Pages modifiées récemment :
 
 
* Montreuil-Bellay  - Maquis                                                               20/06/2018
* Montreuil-Bellay  Timbres P2                                                           24/01/2018
* Montreuil-Bellay  - Variétés                                                             24/01/2018
* Montreuil-Bellay  - non référencés                                                   04/06/2018
* Note Dame d'Allençon Lettres                                                          04/06/2018
 
 
NB : pour agrandir les documents scannés, cliquez dessus.
 
Sources : Wikipédia, revues de la Philatélie Française, le livre "Les Timbres de la Libération" de Jacques F. LION, l'excellent site de Colombes Philatélie , l'indispensable forum de l'ACTL; ainsi que de l'aimable collaboration de l'Amicale Philatélique de Cholet et de Mr Alain CAMELIN .
 
Site Personnel sur les Timbres de le Libération dans le Maine et Loire  -  Tous droits réservés
Vous êtes le 7208ème visiteur

Date de dernière mise à jour : 20/06/2018

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×